Passer au contenu

/ Études supérieures et postdoctorales

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Guide de préparation des demandes de bourses

À quel programme appliquer ?​​​​

Les premières bourses sont habituellement les plus difficiles à obtenir. Pour augmenter leur chance de les décrocher, les étudiants devraient envisager de soumettre leur candidature au plus grand nombre de bourses possibles, même à celles de moindre envergure. L'obtention d'une bourse, peu importe son montant, améliore le dossier de l'étudiant en vue des concours plus prestigieux.

Recommandations pour préparer son dossier de candidature​

Un dossier de candidature doit être bien élaboré. Il devrait raconter une histoire dans laquelle chaque section devrait contribuer à mettre en valeur son profil, ses qualités et son cheminement. L'étudiant devrait prendre le lecteur par la main pour s'assurer qu'il peut suivre sa démarche et son parcours. Il faut bien expliquer sans tenir pour acquis que les lecteurs sont des experts du domaine.

Marche à suivre​​​

  • Préparer les demandes à l'avance.
  • Trouver les programmes pertinents (Consultez le portail des bourses et  le calendrier des concours de bourses des ESP).
  • S'assurer de répondre aux critères d'admissibilité du programme.
  • Lire attentivement les directives et consulter les FAQ de l'organisme pour comprendre les objectifs de l'organisme subventionnaire.
  • Établir un échéancier en fonction de la date de tombée de chacun des programmes de bourses sur lesquels poser sa candidature.
  • Identifier les répondants et les contacter à l'avance (prévoir un délai de réponse d'au moins 4 à 6 semaines).
  • Remplir les formulaires rapidement afin de noter les documents ou les informations manquants à se procurer.
  • Si des relevés de notes officiels sont requis, faire rapidement la demande à l'instance administrative appropriée pour s'assurer de les recevoir à temps.

Vérifier les critères d'évaluation​​​​​

En préparant son dossier de bourse, il faut d'abord vérifier les critères d'évaluation et leur pondération. Voici les critères utilisés dans les différents concours :

Bourses d'excellence ​​

  • Qualité du dossier académique (résultats universitaires, bourses, distinctions et prix reçus, expériences pertinentes).
  • Projet de recherche (souvent la pondération la plus importante au doctorat).
  • Qualité du milieu (son impact varie selon les bourses).

Bourses thématiques ​​

  • Critère dépendant de la thématique de la bourse (p. ex. projet de recherche encourageant le développement durable, bourse destinée aux étudiants handicapés, bourse de promotion de l'engagement étudiant, etc.).

Bourses de soutien financier ​​

  • Dépôt d'un budget ou d'une déclaration de revenus pour justifier sa demande.

Stratégies pour une demande complète​​​​

  • Impliquer son directeur de recherche dans la préparation de la demande de bourse en le consultant à l'avance pour obtenir son appui.
  • Mettre ses forces en évidence en étant stratégique et cohérent avec les objectifs du concours et les critères d'évaluation.
  • Suivre une organisation argumentative.
  • Utiliser tout l'espace permis et éviter les vides.
  • Retravailler l'expression pour améliorer la qualité, clarifier ou vulgariser le projet et la demande (les évaluateurs ne sont pas nécessairement des spécialistes du domaine).
  • Énoncer clairement la pertinence scientifique et sociale du projet. Il faut quantifier son importance en mentionnant, par exemple, si le problème abordé touche beaucoup de monde, s'il a des conséquences graves, etc.
  • Ne pas répéter des renseignements dans différentes sections. Il vaut mieux référer aux sections précédentes lorsque nécessaire pour optimiser l'espace alloué.
  • Mettre l'accent sur ses réalisations.

Bien rédiger la section décrivant le projet

La description du projet est un élément central de la demande de bourse. Le premier paragraphe est le meilleur outil pour attirer et maintenir l'attention de l'évaluateur. Il sert à donner le ton à la demande et à faire valoir l'importance du projet. L'évaluateur doit se souvenir du candidat et de l'originalité du projet. Chaque mot doit être choisi judicieusement. Voici quelques conseils à considérer lors de la rédaction du projet :

  • Insister sur l'applicabilité, la pertinence et l'originalité du projet.
  • Situer le projet dans un programme de recherche plus large.
  • Être clair et logique.
  • Appuyer le projet sur des données préliminaires, si possible.
  • Éviter l'utilisation d'un jargon trop spécialisé.
  • Utiliser un mode d'écriture actif.
  • Adapter le langage à celui de l'organisme de financement.
  • Relire le texte plusieurs fois ou le faire relire pour s'assurer qu'il soit impeccable.

Mettre son CV en valeur

  • Ne négliger aucun élément significatif.
  • Démontrer sa capacité à mener des recherches universitaires.
  • Mettre en valeur ce qu'il est envisagé d'accomplir dans le champ de recherche et même au-delà.
  • Fournir des informations objectives sur l'importance ou les retombées de ses réalisations (p. ex. facteur d'impact d'une publication, nombre de participants à une conférence donnée, etc.)
  • S'il y a une contrainte d'espace, faire une sélection réfléchie selon les objectifs du programme de financement. Il est important de bien comprendre les critères du programme.
  • Éviter les doublons et la surévaluation de certaines de ses réalisations.

Sections requises dans le CV​

  • Académique : les performances académiques sont primordiales (p. ex. participation à un programme « honors », à des stages, à des collaborations à l'intérieur ou à l'extérieur du département ou de la faculté, complétion d'un travail dirigé (si pertinent), d'un auxiliariat d'enseignement, ou d'une de charge de cours).
  • Distinctions, prix et bourses obtenues : il faut indiquer toutes les bourses obtenues (en incluant celles qui ont été déclinées), les plus petits signes de reconnaissance, les mentions d'excellence ou autres prix académiques, l'inclusion sur la liste d'honneur du doyen, etc. Il est préférable de présenter les prix et les distinctions séparément des bourses, dans deux sections.
  • Expériences en recherche : articles publiés (publications scientifiques ou articles de vulgarisation), contributions à un livre ou à un chapitre de livre, rapports de recherche, rapports de stage, communications orales ou par affiches.
  • Implication : mettre en valeur des expériences réalisées hors de son programme académique, comme des services rendus à la collectivité démontrant du leadership (p. ex. implication dans une association étudiante, participation à des conférences ou à des activités de bénévolat démontrant de la responsabilité sociale, etc.).

Autres conseils à considérer​

  • Il faut éviter de s'excuser de ne pas en avoir fait assez.
  • La demande de bourse devrait être unilingue : toutes les sections, incluant le CV et les lettres des répondants, devraient être écrites dans la même langue.
  • La section « circonstances particulières » ne devrait pas être remplie à moins d'une maternité, d'une maladie sévère ou d'une autre situation très particulière reliée au cheminement académique.
  • Le document doit être bien présenté et structuré : bien identifier les sections, respecter les consignes de présentation, présenter les listes de publications et communications en accord avec un mode de référence APA (c.-à-d. en ordre chronologique avec une liste complète des auteurs).
  • La qualité de la langue est essentielle. Il faut réviser soigneusement la demande et éviter d'utiliser un jargon hermétique.

Une lettre de recommandation efficace​

Les lettres des répondants sont utiles pour ajouter des informations qui ne peuvent pas être incluses dans la demande. Quelques stratégies sont utiles pour obtenir une lettre de recommandation avantageuse :

  • Choisir des répondants qui vous connaissent très bien.
  • Les contacter très tôt (au moins 4 à 6 semaines avant la date de remise).
  • Se préparer : il faut leur parler de ses points forts, du projet, de ses réalisations antérieures pour leur fournir les informations qui leur permettront de rédiger une lettre basée sur des faits.
  • Leur donner les consignes quant à la remise de leur lettre.  
  • Des conseils pour le professeur pour la rédaction d'une lettre de recommandation par sont disponibles dans le Guide du professeur sur les lettres de recommandation.
  • Leur demander s'ils souhaitent recevoir un rappel à l'approche de l'échéance.

Consultez le Guide de l'étudiant sur les lettres de recommandation pour plus de détails.

Pour trouver l'information concernant les concours de bourses​​

Outils de l'Université de Montréal​

Autres ressources ​

  • Bourses et aide financière offerte aux étudiants par le gouvernement du Canada : la page des bourses et des prêts aux étudiant offre des renseignements sur l'aide financière offerte aux étudiants canadiens. 
  • EduCanada : est un organisme qui appuie l'offre des provinces et des territoires canadiens en matière d'éducation et qui offre des bourses pour étudier à l'étranger.
  • Être connecté aux nouvelles des IRSC : plusieurs moyens sont disponibles pour rester au courant des offres de financement des IRSC.
  • Étudesuniversitaires.ca​ : un site qui donne de l'information sur les universités canadiennes et les programmes d'études. Le site dispose d'un moteur de recherche pour trouver du financement.
  • Scholarship Canada : une organisation qui aide les étudiants à trouver du financement.
  • Université Canada (AUCC) : l'organisme Université Canada, qui se veut le porte-parole des universités canadiennes, a une page regroupant des programmes de bourses canadiens. 

Demander de l'aide dans son entourage​​

Le financement est un enjeu important pour le bon déroulement des études. Il ne faut pas hésiter à aller chercher de l'aide pour augmenter ses chances de réussite. Le directeur de recherche devrait contribuer à l'élaboration du dossier de candidatures. Le bureau des bourses des ESP et les responsables aux études supérieures des unités académiques sont disponibles pour répondre aux questions. Les collègues et les proches peuvent aussi aider en relisant les demandes.