Passer au contenu

/ Études supérieures et postdoctorales

Je donne

Rechercher

Navigation secondaire

Qu'est-ce que la cotutelle de thèse

Cette section vous permettra de vous familiariser avec les principes de base d’une cotutelle de thèse, des modalités générales aux critères à respecter. 

Qu’est-ce qu’une cotutelle de thèse ?

Une cotutelle de thèse est le partage, par l’Université de Montréal et un établissement d’enseignement supérieur étranger, de la responsabilité de la formation et de l’encadrement d’un étudiant au doctorat. À cette fin, deux directeurs de recherche, avec l’accord des institutions auxquelles ils appartiennent, élaborent un programme de formation conjoint pour le doctorant. Ce dernier effectue sa scolarité et ses travaux en fréquentant, en alternance, les deux établissements. Il soutient sa thèse devant un jury établi par les deux partenaires, qui lui décernent un grade unique sous la forme de deux parchemins mentionnant leur collaboration. La formule de la cotutelle de thèse suppose donc un ou des séjours à l’étranger ainsi que la codirection de la thèse, mais elle ne se limite pas à ces modalités — d’où l’importance de bien distinguer sa spécificité.

L’objectif du programme de cotutelles de thèses

Le programme de cotutelles de thèses vise à appuyer la coopération scientifique entre les équipes de recherche étrangères et québécoises en favorisant la mobilité des doctorants.

Les modalités générales

L’admission — Le doctorant qui souhaite effectuer une cotutelle de thèse doit s’assurer d’être admis au doctorat à l’Université de Montréal ainsi qu’à l’établissement partenaire. Cette admission doit idéalement être complétée simultanément entre les deux établissements, toutefois un décalage au maximum d’un an est permis entre les deux admissions.

Les directeurs de recherche — Le doctorant effectue sa scolarité et ses travaux de recherche sous la supervision des deux directeurs de thèse des établissements partenaires. Ces derniers doivent démontrer une collaboration déjà établie, soit par la réalisation de recherches et de publications conjointes, soit par l’organisation commune de colloques, de séminaires et de conférences, soit par une forme ou l’autre d’échange scientifique.

Les séjours et inscriptions dans chaque établissement — Vous devez préciser dans votre convention, après discussion avec vos deux directeurs, le scénario de votre cheminement doctoral en indiquant les activités de formation prévues ainsi que l’établissement où elles auront lieu. Certes, ce scénario est prévisionnel et vous pouvez le modifier en cours de route. Cependant, vous avez tout intérêt à en établir une bonne première version, qui prenne en compte l’ensemble de vos obligations à l’endroit de chaque établissement : il est préférable de ne pas découvrir celles-ci chemin faisant… Par la suite, si vous voulez modifier ce scénario, assurez-vous d’obtenir l’aval de toutes les personnes responsables de votre cheminement en cotutelle.

Notez que le doctorant en cotutelle séjourne en alternance entre l’Université de Montréal et l’établissement partenaire, et doit s’assurer de rester inscrit en tout temps aux deux universités.

Le programme d’études — Les directeurs de recherche établissent le programme d’études du doctorant (scolarité, cours et séminaires, examen de synthèse) et les périodes de résidence dans chaque établissement. Ces éléments figurent dans la convention de cotutelle établie pour chaque doctorant sur la base d’un canevas général ; cette convention est un contrat et, à ce titre, elle lie toutes les parties. Le doctorant est tenu de remplir les exigences pédagogiques et de respecter le règlement des études des deux établissements. Il est aussi tenu de respecter les modalités propres au programme d’études auquel il s’inscrit à l’Université de Montréal, pour lequel il doit réussir les cours requis et l’examen général de synthèse.

La thèse — Le doctorant rédige et dépose sa thèse selon le Règlement pédagogique des Études supérieures et postdoctorales (ESP) et les procédures en vigueur. La thèse donne lieu à une soutenance unique, au Québec ou à l’étranger, devant un jury composé de scientifiques désignés à parité par les deux établissements participants. Ce jury comprend obligatoirement les deux directeurs de thèse et un, parfois deux, membre(s) extérieur(s) aux deux établissements. La protection du sujet de thèse ainsi que la publication, l’exploitation et la protection des résultats de recherche sont assujetties à la réglementation en vigueur dans chaque pays qui participe à la cotutelle. Les dispositions relatives à la protection des droits de propriété intellectuelle peuvent faire l’objet d’une annexe à la convention de cotutelle.

Le diplôme — Au terme de ses études doctorales, l’étudiant se voit décerner un grade unique dont témoignent deux parchemins officiels : un doctorat de l’Université de Montréal et le diplôme équivalent de l’établissement partenaire. Le libellé de chaque parchemin fait mention de la cotutelle et de la collaboration avec l’établissement partenaire.

Les cotutelles de thèses à l’UdeM – quelques statistiques

À l’Université de Montréal, le programme de cotutelles de thèses connaît un franc succès. Depuis ses débuts en 1996-1997, plus de 400 étudiants y ont participé. Ce programme qui, à l’origine, concernait uniquement des partenaires français, s’étend maintenant à un large éventail de partenaires internationaux et canadiens (hors du Québec). Chaque année, plusieurs nouveaux projets de cotutelles sont mis sur pied à l’Université de Montréal. Ce programme est en croissance chez les doctorants en raison du processus d’internationalisation des études supérieures et de la recherche dans lequel sont engagés l’Université de Montréal et ses partenaires.

Une formule pour vous ?

La cotutelle de thèse vous intéresse ?  Il faut d’abord déterminer si cette formule vous convient.  Pour approfondir cette question et faire le meilleur choix, il est primordial de bien vous informer.

Voici quelques interlocuteurs clés susceptibles d’éclairer votre réflexion. Ils deviendront, si vous choisissez de faire une cotutelle, des partenaires précieux tout au long de votre cheminement.

Votre département et votre directeur de thèse à l’UdeM

Ont-ils l’expérience des cotutelles ? Que pensent-ils de la pertinence générale de cette formule dans leur domaine d’expertise ? Ont-ils des interlocuteurs et des partenaires privilégiés à l’étranger, vers qui ils pourraient vous diriger ? La cotutelle semble-t-elle indiquée pour le sujet de recherche que vous entrevoyez ? Certaines particularités de votre cheminement universitaire antérieur constituent-elles un frein à la cotutelle, ou, au contraire, un net encouragement ?

Un coordonnateur au Vice-Rectorat adjoint aux études supérieures et postdoctorales

Le Vice-Rectorat adjoint aux études supérieures et postdoctorales est l’instance responsable des ententes de cotutelles de thèses. Elle dispose à cette fin d’une personne-ressource qui agit à titre de coordonnateur dans la gestion des dossiers de cotutelles. Que vous soyez doctorant québécois ou international, que vous fréquentiez déjà l’UdeM ou que vous songiez à y établir une cotutelle en collaboration avec votre université d’origine, vous devrez vous appuyer sur cette personne pour réaliser votre cotutelle. Commencez par explorer le présent onglet Cotutelle de thèse. Lorsque vous serez prêt à entamer les démarches, ou si vous avez encore des questions, nous vous invitons à communiquer avec le coordonnateur.

Le Bureau des séjours d’études hors Québec

Le Bureau des séjours d’études hors Québec offre ses services aux étudiants de l’UdeM qui préparent un séjour d’études à l’étranger.

Le Bureau des étudiants internationaux

Le Bureau des étudiants internationaux renseigne les étudiants internationaux qui préparent un séjour à l’Université de Montréal et facilite leur intégration lors de leur arrivée et tout au long de leur séjour.

L’université partenaire de votre cotutelle

L’établissement partenaire pourra vous renseigner sur les modalités d’admission, d’inscription et d’établissement de la cotutelle qui lui sont propres.